18 Déc

Les prix de l’immobilier de prestige en hausse à Marseille

Vous avez le projet de vendre votre villa de prestige, avec vue sur mer, à Marseille ? Et vous hésitez ? Avec tout ce que l’on entend, et cette conjoncture si mauvaise, est-ce bien le moment ? Et bien, sachez que oui. D’après l’étude réalisée à partir des bases de données des notaires, le marché immobilier en 2014 est resté stable et le volume de vente s’est maintenu. Il a même enregistré, sur le territoire français, une hausse des ventes de 5,4 % par rapport à 2013. Et + 7,5% en Île-de-France. L’une des raisons : il a bénéficié de taux de crédit exceptionnellement bas qui l’ont fortement « dopé ». Les acquéreurs en ont profité pour réduire la durée de leur crédit et pour acheter des m² supplémentaires dans les secteurs où les prix ont baissé. Voilà qui donne à réfléchir et pourrait vous convaincre de mettre en vente votre bien immobilier de prestige à Marseille…

Un volume des ventes honorable

Environ 725 000 logements ont donc été vendus au cours de l’année 2014 (135 500 en Île-de-France et 589 500 en Province). Un chiffre qui reste encore bien en dessous de celui de 2005 (829 000) mais qui est tout à fait honorable. De plus, les prix en France n’ont pas chuté cette année. Certes, ils ont accusé une baisse, mais légère de 1,7%. Et en repli par rapport à 2013.

Les vrais prix à Marseille

La cité phocéenne tire confortablement son épine du jeu. Le prix de vente moyen pour une maison existante a augmenté cette année de 3,3%. Une maison se vend aujourd’hui autour de 310 000 €. C’est l’une des seules hausses dans les villes de plus de 150 000 habitants en 2014. Dans les appartements, par contre le prix a baissé. Il tourne autour de 2 350 € le m², soit -1,8% par rapport à 2013. Une légère baisse des prix, comparée à certaines villes de plus de 150 000 habitants comme Le Havre (-9,6%), Bordeaux (-6%) Montpellier (-5,9%). Rien qui ne vous empêche en tout cas de vendre votre bien immobilier de prestige à Marseille.

O.D. / Bazikpress © Jacques PALUT – Fotolia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée